Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Les ports intérieurs comme les ports maritimes doivent parvenir à s’intégrer ou à se maintenir dans un tissu urbain où la multiplicité des fonctions - et donc des attentes et des intérêts - peut être une source de tensions et de conflits. Liège s’y emploie en déployant un arsenal de moyens.

Un port intérieur fait partie intégrante de l’histoire de la cité qui l’a vu - ou qu’il a fait- naître et se développer. À Liège, cette interaction reste très visible dans le paysage urbain. Premier port intérieur belge et troisième européen après Duisbourg et Paris, avec un trafic total de 21 millions de tonnes (dont 16 Mt par la voie d’eau) et le passage de milliers de péniches par an, le port autonome de Liège s’étale sur 33 sites d’une superficie totale de 382 hectares et sur treize communes « mouillées » en bordure de la Meuse et du canal Albert.

Le port génère quelque 20 000 emplois directs et indirects, ce qui en fait un pôle économique régional de tout premier plan. Mais ce poids économique ne signifie plus que la ville et ses habitants sont prêts à subir sans sourciller les nuisances, les inconforts et la pollution qui accompagnent l’activité portuaire. Si le port devait l’oublier, les représentants de la ville et des communes qui siègent dans son conseil d’administration (dont le bourgmestre de Liège est, de droit, président), seraient d’ailleurs là pour le lui rappeler.

Le port autonome de Liège (PAL) met dès lors en œuvre des moyens importants pour limiter son impact sur son environnement direct et agir en bonne entente avec autorités locales et riverains.

Cela passe, en tout premier lieu, par l’information et la consultation sur les développements prévus et en cours, comme l’attribution de nouvelles concessions dans les différentes zones portuaires. Dans le cas de Liège Trilogiport, par exemple, un comité d’accompagnement, qui inclut les communes impliquées et les riverains, a été mis en place et se réunit chaque trimestre pour discuter de dossiers liés à l’exploitation et la gestion de cette nouvelle zone portuaire.

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


Cet abonnement est réservé à nos abonnés !

Découvrez l’intégralité de nos contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 31 décembre 2020

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags: