Canal du Rhône à Sète : un rapport publié et une concertation lancée

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Une concertation territoriale est organisée sur « les orientations stratégiques pour le canal du Rhône à Sète ». Lors de la réunion de lancement mi-octobre 2020, un rapport a été présenté qui comprend trois scénarios pour « le devenir » de ce canal : un élargissement pour développer le transport de fret, la poursuite de la modernisation validée en 2010 pour le passage de bateau de 120 m par 11,40 m avec un tirant d’eau de 2,50 m, une affectation à des activités de loisirs et de tourisme. Les évaluations des montants d’investissements nécessaires pour chacune des options varient de 225 M€ à 110 M€ à 10 M€.

Une concertation territoriale a été lancée sur « les orientations stratégiques pour le canal du Rhône à Sète » lors d’une réunion organisée à l’auditorium du Pont du Gard le 15 octobre 2020, sous l’égide de François Lalanne, préfet de Haute-Garonne, désigné par Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie.

François Lalanne est chargé d’animer la concertation qui vise à « réinterroger les orientations stratégiques du canal du Rhône à Sète, en y associant les acteurs concernés du territoire : acteurs économiques, collectivités et élus locaux, acteurs environnementaux, Voies navigables de France (VNF) et services de l'Etat, associations et habitants »,

Concrètement, « la concertation va se dérouler sous forme d’ateliers sur les thématiques environnement, tourisme et fret ». Quatre réunions sont programmées : avec les élus locaux le 4 novembre à Beaucaire, sur le thème territoire et environnement le 6 novembre à Villeneuve-lès-Maguelonne, sur le fret le 10 novembre à Sète, sur le tourisme le 28 novembre à Saint Gilles.

De leur côté, « les citoyens sont invités à contribuer » (avis, attentes et proposition en matière de services et d’usages) à partir du 30 octobre 2020, selon les indications disponibles sur la plateforme numérique dédiée https://monterritoireendebat.fr/.

La concertation va durer jusqu’à fin novembre et sa restitution aura lieu lors d’une réunion programmée pour le début de l’année 2021.

Lors de la réunion de lancement le 15 octobre 2020, quelques chiffres clés sur cette voie d’eau de 60 kilomètres, reliant le Petit-Rhône dans le Gard au port maritime de Sète dans l’Hérault, ont été rappelés :

- Le trafic actuel de vracs solides diversifiés sur le canal du Rhône à Sète est d’environ 250 000 tonnes par an, en moyenne sur 5 ans.

- En termes de tourisme fluvial, il est enregistré de l’ordre de 4 000 bateaux par an au point mobile de Frontignan et 1 300 bateaux par an à l’écluse de Saint-Gilles.

- L’investissement de VNF pour l’entretien du Rhône à Sète s’élève actuellement à 3 millions d’euros par an.

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

Pour lire la suite, découvrez notre offre exclusive

L’intégralité de nos contenus
print & web
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2020

Ce contenu est réservé
à nos abonnés !

Pour lire la suite,
découvrez notre offre spéciale

Découvrez l’intégralité
de nos contenus
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2020

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
reCaptcha v3
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES