Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Quel est le potentiel de report modal vers le transport fluvial pour les produits de la filière agroalimentaire en région Hauts-de-France ? Et comment la conteneurisation peut permettre de concrétiser ce potentiel ? C’est pour répondre à ces questions que Voies navigables de France (VNF) a commandé au cabinet marseillais CTS Consulting une étude sur le sujet. Les résultats en ont été communiqués au cours de deux réunions, la première organisée à Lille le 31 mai et la deuxième à Valenciennes le 3 juillet 2018, Un grand nombre de chargeurs de la région sont venus assister aux deux réunions.

L’étude s’est faite en deux étapes, la première consistant à estimer le potentiel de fluvialisation des conteneurs des entreprises agroalimentaire Pour cela, CTS a ciblé 120 entreprises proches des terminaux à conteneurs de la région : Valenciennes, Dourges, Longueil-Sainte-Marie et Dunkerque. En deuxième phase, des entretiens ont été menés avec les 40 entreprises présentant le meilleur potentiel. Le but : identifier les raisons de la faible pénétration des conteneurs fluviaux dans la filière agro-alimentaire. Le moyen : tenter de leur « vendre » une chaîne logistique intégrant des conteneurs fluviaux. « On s’éloigne là du travail habituel du consultant et on se rapproche du travail réalisé au cours d’une campagne commerciale menée par un transporteur maritime ou fluvial », indique Pascal Reyne, qui dirige CTS.

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


15 jours gratuits, sans engagement, sans carte bancaire*

puis l’intégralité des contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 30 août 2019

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags: