Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

En septembre 2021, lors des Assises du port du futur, la ministre de la mer, Annick Girardin a indiqué : « Nous avons un premier exemple de réalisation avec Haropa, une fusion des ports du Havre, de Rouen et de Paris, qui va dynamiser notre pays et positionne la capitale comme une capitale-monde. Paris est enfin ouvert sur la mer.

Donc Haropa, c’est fait. Il faut immédiatement un nouveau défi, c’est ce qu’a annoncé le Président de la République lors de son déplacement à Marseille et qu’il a confirmé aux Assises de l’économie de la mer à Montpellier : le démarrage des travaux pour développer l’axe Lyon-Marseille qui doit être un axe du fluvial et du maritime.

C’est bien autour du grand port maritime et fluvial de Marseille que nous allons développer ce deuxième axe. Nous lançons les travaux maintenant. C’est la responsabilité du politique de décider qu’il n’y a plus de temps à perdre. Et il y a bien urgence aujourd’hui ».

C’est donc parti pour œuvrer à tenter de décliner sur l’axe Méditerranée-Rhône-Saône (MeRS) ce qui est devenu réalité le 1er juin 2021 sur l’axe Seine avec la fusion des trois ports, dont on se souvient qu’elle avait été annoncée en novembre 2018 et sa préfiguration lancée en février 2019. 

Pour l’axe MeRS, la présidente de Medlink Ports a présenté son rapport (voir p. 6)… parmi les interlocuteurs sollicités, Norlink et Haropa, désignés comme « les responsables des autres axes en France ». Rappelons qu’un autre rapport sur la facturation de la manutention fluviale dans les ports maritimes (Le Havre, Marseille) est attendu du préfet François Philizot plus tard cet automne.

L’heure est à l’intégration, aux partenariats, aux conventions dont l’une des prochaines devrait réunir Voies navigables de France et Haropa. Tout ceci cadre avec ce qu’a rappelé la ministre « jouer collectif » pour « faire de la France l’une des portes d’entrée de l’Union européenne ».

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES