Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Lors du Green Inland Shipping à Bruxelles le 16 octobre 2019, il est apparu qu’un nombre croissant d’opérateurs voient dans l’hydrogène un carburant promis à un bel avenir. Le groupe belge CMB a sauté le pas.

Un des obstacles à surmonter pour le verdissement de la flotte fluviale est l’incertitude à laquelle sont confrontés les bateliers sur le bon choix à faire en matière de technologie. Un nombre croissant d’opérateurs voient dans l’hydrogène un carburant promis à un bel avenir. Le groupe maritime belge CMB a déjà sauté le pas.

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


15 jours gratuits, sans engagement, sans carte bancaire*

puis l’intégralité des contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 31 décembre 2019

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags: