Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Le Service public de Wallonie conduit un projet d’essais-pilote de navigation automatisée d’une barge, construite dans le cadre de Watertruck+, sur la Haute Sambre entre Charleroi et Maubeuge.

Nous avons un projet de test de navigation autonome sur la Haute Sambre entre Charleroi et Maubeuge, deux pôles industriels qui ont été très touchés par la crise économique mais où des projets existent pour relancer une dynamique. L’idée est de faire des essais réels en rivière pour démontrer la faisabilité de la navigation automatisée », précise Thierry Ledent, directeur, chargé de mission au Service public de Wallonie, mobilité infrastructures. Des tests de navigation autonome ont déjà lieu en Flandre avec un modèle réduit de 5 mètres et bientôt avec un bateau de 38,5 mètres (voir encadré).

Deux raisons ont justifié le projet. La première est le constat qu’aucun bateau n’a navigué sur la Haute Sambre en 2018 alors qu’il y a des potentiels de trafic entre les deux villes, compte tenu de la présence d’usines et d’entreprises dont les flux empruntent pour le moment systématiquement la route. La deuxième est l’arrivée d’un nouveau gouvernement et d’un nouveau ministre en charge des transports et des infrastructures dont l’une des premières décisions a été de stopper tous les travaux prévus sur les voies routières, et notamment un tronçon à construire entre Charleroi et Maubeuge. Le projet s’inscrit ainsi dans une volonté de redynamiser la navigation intérieure et de réduire l’utilisation du transport routier de marchandise au profit du report modal dans le contexte du défi climatique.

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


Cet abonnement est réservé à nos abonnés !

Découvrez l’intégralité de nos contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 31 décembre 2020

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags:
Send this to a friend