Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

L’aménagement de véloroutes sur les chemins de halage et le développement d’une offre de tourisme fluvestre ne peut se faire, selon Voies navigables de France (VNF), sans les territoires dont l’implication est importante dans la promotion touristique comme dans le financement, via les projets de canaux, des aménagements et de l’exploitation du réseau de petit gabarit.

Si la plaisance est essentiellement tournée vers la navigation, ce n’est pas le cas des autres secteurs du tourisme fluvial, qui s’inscrivent dans des offres touristiques plus larges. Si l’on considère qu’une croisière fluviale ne se conçoit pas sans escales, qui constituent en quelque sorte le but, chaque jour renouvelé, de la navigation, le tourisme fluvial ne se conçoit pas sans son corollaire, le tourisme terrestre. Le mélange des deux aboutit à une notion mise en avant depuis quelques années par Voies navigables de France (VNF) : le tourisme fluvestre.

Première mise en application de ce concept, la plus évidente et la plus proche de la voie d’eau : le chemin de halage, souvent très fréquenté par les promeneurs, mais aussi par les cyclistes, qu’il s’agisse de randonneurs à vélo ou de touristes fluviaux troquant pour une étape le macaron contre le guidon. C’est une évolution vers un tourisme « combiné », utilisant différents modes pour découvrir à la fois la voie d’eau et ses alentours. Les principaux loueurs de pénichettes sans permis figurent, d’ailleurs, aussi parmi les premiers loueurs de vélos en France, ce qui permet aussi aux locataires de bateaux de se déplacer à l’escale, pour des visites touristiques ou tout simplement pour approvisionner la cuisine du bord. VNF fait d’ailleurs en sorte que les ports de plaisance soient labellisés « accueil vélo », notamment à travers les cahiers des charges lors des renouvellements de concession.

Vélo et voie d’eau

« Les chemins de halage, théoriquement, servent uniquement à nos agents pour intervenir pour l’entretien du réseau, avec une tolérance pour le passage des piétons, rappelle Ségolène Ricart-Vampouille, cheffe de projet tourisme fluvestre chez VNF. Mais le travail avec les collectivités permet de créer des aménagements efficaces pour les vélos et de supprimer ainsi les trous dans les itinéraires cyclables. Cela passe par une superposition d’affectation, qui permet aux autres usagers de l’emprunter, et un partage des coûts d’entretien avec les collectivités concernées. Notre partenariat avec Vélo et territoires a identifié quatre itinéraires pilotes, à aménager en priorité : le canal du Rhône à Sète ; le canal des ArdennesVNF a la volonté de développer le tourisme ; la Saône, longée par la dernière euro-véloroute inscrite au schéma, l’Echappée bleue, qui va de Bruxelles à Lyon où elle rejoint la Via Rhôna jusqu’à la Méditerranée ; et, enfin, la Seine, le long de laquelle une véloroute sera mise en service en 2020 ».

Le long de la Seine, le tissu urbain très dense et la présence de ports de commerce ne permet pas toujours de faire passer la véloroute le long du fleuve. Mais globalement, les cartes des voies navigables et du schéma national vélo se superposent en grande partie, avec 91 % du réseau VNF situé à moins de 5 km d’un itinéraire du schéma national vélo. Un autre chiffre illustre le rapport étroit qu’entretiennent le cyclisme et la navigation fluviale : sur neuf euro-véloroutes aménagées en France, huit se trouvent le long des fleuves et canaux. VNF n’en est pas aménageur, mais se veut une partie prenante efficace pour développer le potentiel du domaine public fluvial pour le tourisme à vélo.

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

Pour lire la suite, découvrez notre offre exclusive

L’intégralité de nos contenus
print & web
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2022

Ce contenu est réservé
à nos abonnés !

Pour lire la suite,
découvrez notre offre spéciale

Découvrez l’intégralité
de nos contenus
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2021

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES