Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Les derniers temps, la nouvelle gouvernance des ports dans le Grand Est avance pour certains et freine pour d’autres. 

Pour le port rhénan de Colmar-Neuf Brisach, le syndicat mixte ouvert (SMO) a validé fin décembre 2020 une nouvelle délégation de service public (DSP) sous la forme d’une Semop (société d’économie mixte à opération unique). Cette Semop va associer un opérateur économique privé, CFNR Transport, actionnaire majoritaire avec 51 % du capital, au SMO (34 %), et à la Banque des territoires (15 %) au cours des 30 ans à venir. La mise en place du nouveau contrat de DSP et la création de la Semop sont prévues au premier trimestre 2021. 

Pour les ports de Mulhouse-Rhin (PMR, soit Ottmarsheim, Île-Napoléon, Huningue), début décembre 2020, le SMO s’est donné jusqu’à juillet 2021 pour régler les derniers détails de la mise en place du nouvel exploitant dans le cadre d’une Semop : le manutentionnaire suisse Swissterminal, dont DP World est actionnaire. Les ports du Havre et de Marseille participent à cette Semop, baptisée « Alsace Team », pour développer des liaisons ferroviaires avec l’Est de la France et, au-delà, vers la Suisse et le Sud de l’Allemagne. Alsace Team sera actionnaire de la Semop qui exploitera les PMR à hauteur de 39 %. Le SMO en sera actionnaire majoritaire avec 51 %, la Caisse des dépôts détient les 10 % restants.

Le coup de frein concerne les ports lorrains sur la Moselle (depuis Toul jusqu’à la frontière allemande et luxembourgeoise en passant par Nancy-Frouard, Metz et Thionville). Les négociations étaient bien avancées avec les exploitants privés retenus pour constituer la Semop puis le SMO a acté la remise en cause du projet mi-novembre 2020. Ce SMO, composé de la région Grand Est et de VNF, a engagé une nouvelle procédure de mise en concurrence visant à désigner un opérateur unique pour l’ensemble des neuf ports de Lorraine, pour une durée de trois ans à partir de juillet 2021. 

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES