Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Le terminal à conteneurs de Dunkerque peut désormais accueillir simultanément deux navires géants grâce à l’extension de son principal quai, inaugurée fin juin 2019. De quoi renforcer le trafic qui a déjà plus que doublé en moins de dix ans.

Un atout de plus pour convaincre les armateurs de faire escale à Dunkerque. Son terminal à conteneurs dispose désormais d’un quai plus grand, long de 1 785 m, dont 1 000 m dragués à -17,30 m. Il peut accueillir simultanément deux porte-conteneurs géants tel que le CMA CGM Antoine de Saint Exupéry, et cela quelles que soient les conditions de marées. Seul le port de Rotterdam disposait jusqu’à présent d’un tel tirant d’eau en Europe du Nord.

Inauguré le 20 juin 2019, cette extension représente un investissement de 65 millions d’euros, financés essentiellement par le Grand port maritime de Dunkerque (GPMD), avec l’appui de l’État (20 M€). Elle sera suivie d’autres investissements : Terminal Link, actionnaire majoritaire du Terminal des Flandres, a commandé trois portiques supplémentaires, dont les deux derniers seront livrés début 2020. Ils sont en cours de construction dans les chantiers chinois ZPMC à Shanghai.

Le terminal dunkerquois dispose d’une capacité d’un million d’EVP par an, soit le double du trafic actuel, alimenté par 5 services short-sea, deux services feeder, quatre services transocéaniques hebdomadaires. Sur le terminal à conteneurs, le trafic a fortement progressé : 200 000 EVP en 2010, lorsque le terminal a été repris à Maersk par CMA CGM (Terminal Link), 422 000 EVP en 2018, 500 000 EVP en 2019, selon les projections du GPMD.

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


15 jours gratuits, sans engagement, sans carte bancaire*

puis l’intégralité des contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 31 décembre 2019

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags: