Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

La gouvernance du futur établissement unique Haropa a fait l’objet d’une conférence de presse conjointe des présidents des régions Normandie et Ile-de-France avec les représentants des communautés portuaires le 23 avril 2021. L’occasion aussi d’entendre parler de Bray-Nogent, de l’importance du fluvial sur l’axe Seine entre les trois ports, de la création d’un corridor hydrogène.

Les présidents des deux régions, Hervé Morin, pour la Normandie, et Valérie Pécresse, pour l’Ile-de-France, avec les représentants des communautés portuaires réunis dans Seine Port Union et du monde économique des différentes places, ont fait part de leur désaccord sur la gouvernance du futur établissement unique Haropa telle qu’elle se présente actuellement, lors d’une conférence de presse le 23 avril 2021 à Rouen.

L’ensemble de ces acteurs demande deux sièges (et non pas un) pour chacune des régions, un siège pour les acteurs économiques du port et un siège pour ceux qui font vivre le port au sein du conseil de surveillance du futur établissement unique. Plusieurs raisons ont été données pour expliquer cette demande.

Pour Hervé Morin : « Nous sommes les partenaires indispensables : pour chaque investissement sur l’axe Seine, dans les ports, il y a des financements des régions », citant en exemple l’implication de la région dans le financement de l’accès fluvial direct à Port 2000 ou dans le terminal ferroviaire du port de Cherbourg.

Pour Valérie Pécresse : « Dès qu’il y a un investissement à faire sur l’axe Seine, ce sont les régions qu’on vient solliciter et dont le rôle est ainsi crucial. L’Etat se tourne toujours vers nous pour le concret, c’est frustrant de se retrouver avec un strapontin ».

Pour les deux responsables, l’attribution d’un siège à chacune des agglomérations du Havre, de Rouen et de Paris, soit le même chiffre qu’aux régions, n’est pas acceptable car cela ne tient pas compte du poids prépondérant des régions dans les investissements pour les ports et les infrastructures de l’axe Seine. Selon Hervé Morin « le rapport est de 1 à 15 pour les investissements entre les régions et les agglomérations. Il faut rappeler aussi que nous sommes sur des compétences régionales ».

Pour les deux présidents de région, « il ne peut pas y avoir de bonne gouvernance sans la présence des acteurs économiques ». Le secteur privé investit à la même hauteur que le secteur public, a rappelé Christian Boulocher, président de Seine Port Union : « Participer au plus haut niveau de gouvernance est une évidence ». Pour Michel Segain, « l’Etat est obtus et va à l’encontre du développement économique des ports et du pays. Je ne comprends pas cette opposition ».

Par la voix d’Hervé Morin, les deux présidents de région ont assuré que la demande ne remettait en cause la construction de l’établissement unique Haropa : « Nous sommes favorables à Haropa, au développement d’une structure qui rassemble l’ensemble des acteurs de l’axe Seine. Nous sommes conscients de la nécessité de l’émergence d’un ensemble qui pèse à l’échelle nationale et mondiale. Nous ne remettons pas en cause la construction de Haropa en tant que telle. Ce qui nous rassemble aujourd’hui, ce sont les conditions de l’émergence de Haropa.

Haropa est une bonne idée si on crée les conditions pour que le système fonctionne avec la présence autour de la table de tous les bons acteurs et de tous ceux qui participent à son développement ».

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

Pour lire la suite, découvrez notre offre exclusive

L’intégralité de nos contenus
print & web
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2021

Ce contenu est réservé
à nos abonnés !

Pour lire la suite,
découvrez notre offre spéciale

Découvrez l’intégralité
de nos contenus
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2021

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES