Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

La société du canal Seine-Nord Europe et les 6 départements concernés par ce projet ont signé une convention « canal solidaire » dans le cadre de la démarche « Grand chantier ». Il s’agit de s’appuyer sur l’opportunité économique du projet de canal pour agir en matière d’insertion et favoriser le retour à l’emploi de jeunes sans expérience ou qualification, d’inscrits de longue date à Pôle emploi.

Le 28 février 2019, lors d’une journée de séminaire qui réunissait les parties prenantes de la démarche « Grand Chantier » autour du projet de canal Seine-Nord Europe à Arras, une convention de partenariat pour la mise en œuvre du dispositif « canal solidaire » a été signée par Xavier Bertrand, président du conseil de surveillance de la société du canal SNE et les présidents de chacun des 6 départements concernés soit le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais, la Somme, l’Aisne et le Val d’Oise.

« Il s’agit de concrétiser l’engagement des départements à faire du projet de canal Seine-Nord Europe une grande opportunité pour l’insertion des personnes par l’activité économique », a précisé le conseil départemental du Pas-de-Calais qui assure la coordination interdépartementale de « canal solidaire ». Pour de nombreux intervenants du séminaire, « le projet de canal Seine-Nord Europe se conjugue au présent ».

La convention « canal solidaire » vise à promouvoir l’insertion par l’activité économique à travers la commande publique. Elle permet la mise en œuvre d’une clause d’insertion par l’activité économique (CIAE) au sein d’un maximum de marchés publics destinés à la réalisation du futur canal. Le CIAE offre la possibilité aux personnes engagées dans un parcours d’insertion vers l’emploi durable de consolider et de finaliser leur projet professionnel, en collaboration avec les entreprises attributaires de marchés.

Déjà des bénéficiaires dans les premiers marchés publics

La démarche est opérationnelle depuis les premiers marchés de prestations intellectuelles ou de services. Ce sont 9 marchés déjà attribués par la société du canal Seine-Nord Europe qui ont compris de telles clauses d’insertion. 13 personnes en bénéficient dans 9 entreprises, dont des demandeurs d’emploi de longue durée, des bénéficiaires de minima sociaux, des jeunes sans expérience ou sans qualification.

La signature de la convention va permettre de déployer le dispositif « canal solidaire » à plus grande échelle dans le cadre des marchés de travaux pour la construction du canal dont les premiers vont être attribués en 2020. L’engagement de la SCSNE à travers le dispositif « canal solidaire » tend à fédérer autour du projet les politiques locales de retour à l’emploi et de professionnalisation du public.

La convention « canal solidaire » s’inscrit dans la démarche « Grand chantier » lancé par l’Etat en 2015 avec l’objectif de préparer les territoires à l’arrivée du chantier. Parmi les autres dispositifs de la démarche « Grand chantier », il y a « canal emploi », « canal formation », « canal entreprises », « canal accueil ».

Davantage d’informations : https://www.canal-seine-nord-europe.fr/Emploi-et-developpement-economique/La-demarche-Grand-chantier

Tags: