TIL investit 700 millions d’euros à Port 2000 au Havre

TIL investit 700 millions d’euros à Port 2000 au Havre
L’annonce de l’investissement de TIL a rassemblé plusieurs membres du gouvernement sur les quais de Port 2000 dont le ministre Christophe Béchu mais aussi le maire du Havre Edouard Philippe aux côtés des dirigeants du port (photo Haropa Port).
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

TIL (Terminal Investment Limited), filiale de MSC, assurant la gestion de deux des trois terminaux de Port 2000 au Havre, a confirmé un investissement de 700 millions d’euros pour augmenter la capacité de traitement de ces infrastructures. TIL a profité de l’occasion pour indiquer « compter sur un soutien de l’Etat français en ce qui concerne le développement associé de l’infrastructure du transport ferroviaire intermodal ».

Depuis début 2022, TIL, filiale de MSC, assure la gestion de deux des trois terminaux de Port 2000, Porte Océane (TPO) et Normandie (TNMSC), et l’annonce d’un investissement de 700 millions d’euros, confirmée le 8 juillet 2022, s’inscrit dans la suite de ces acquisitions.

Ce montant doit permettre à ces infrastructures d’être « en mesure de traiter les plus grands porte-conteneurs du monde, notamment la nouvelle génération de navires de 24 000 EVP en augmentant les capacités de traitement de 1,5 million d’EVP à 4,5 millions d’EVP ». Les infrastructures étant actuellement adaptées à l’accueil de porte-conteneurs de 20 000 EVP.

Des travaux sont déjà en cours, TIL installant actuellement des portiques, « doublant ainsi à 20 le nombre sur le terminal. L’entreprise doit aussi tripler la capacité de stockage du terminal avec la mise en place de portiques de flotte au niveau de six postes à quai. Le projet de conversion doit s’achever d’ici 2028 ». Il est précisé que « les nouveaux portiques intégreront des moteurs électrique, le port fournira une alimentation électrique à quai ».

 Appel à un soutien de l’Etat

Le programme d’investissement doit aussi « permettre le développement de l’inland ainsi que de nouveaux services sur l’axe Seine ». Il faut comprendre ici que « cet investissement s’inscrit dans une ambition continue du groupe MSC pour proposer des services multimodaux performants connectés aux services maritimes. L’offre MSC intègre désormais des services fluviaux et ferroviaires pour étendre la zone de chalandise portuaire et promouvoir une alternative efficace au transport routier dans le contexte actuel ».

TIL indique « compter sur le soutien de l’État français en ce qui concerne le développement associé de l’infrastructure du transport ferroviaire intermodal capable d’améliorer encore les liens entre nos terminaux de conteneurs et les chaînes d’approvisionnement européennes (…) Nous considérons que le développement de nouvelles liaisons par rail et voie d’eau rehausseront encore l’attractivité du port, boostant les volumes de marchandises que nous comptons traiter sur les décennies à venir ».

Un appel à soutien qui a pu être transmis directement aux intéressés, plusieurs ministres et autres représentants politiques (voir photo) ayant fait le déplacement au port du Havre à l’occasion de cette annonce le 8 juillet.

Ces développements devraient créer « 900 emplois destinés aux travailleurs portuaires, mais aussi de 200 emplois pour le personnel de maintenance », selon le communiqué qui indique qu’ils doivent aussi « renforcer le rôle du port du Havre en tant que porte d’entrée du nord-ouest de l’Europe ».

Le troisième terminal de Port 2000 (TDF pour Terminal de France) est lui exploité par la Générale de manutention portuaire (GMP), qui s’est vu attribuer dernièrement les deux derniers postes à quai de Port 2000, dont la réalisation est cours, ce qui répartit de manière égale les 12 postes à quai entre les deux gestionnaires de terminaux, soit 6 chacun.

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES