Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Quand baisse des eaux rime avec hausse du chiffre d’affaires aux Pays-Bas

Avatar

Aux Pays-Bas, le chiffre d’affaires de la navigation intérieure a enregistré au quatrième trimestre de 2018 « la plus forte hausse de ce siècle » . Il a grimpé de 30,5 % par rapport à 2017, après +17,5 % au troisième trimestre. La sécheresse prolongée qui a sévi au deuxième semestre, a fait monter en flèche les taux d’affrètement.

Le Bureau central de la statistique néerlandais a calculé l’évolution du chiffre d’affaires dans le secteur du transport en 2018. Le chiffre le plus parlant est celui pour la navigation intérieure. Elle enregistre sur l’ensemble de l’année une hausse de 12,7 %. L’évolution n’avait été que de 3,2 % en 2017.

L’année 2018 n’avait pourtant pas bien commencé, avec un recul de 1,9 % au premier trimestre par rapport à l’exercice précédent. La situation s’était déjà améliorée au deuxième trimestre (+4 %). Mais la sécheresse et la baisse des eaux qui s’est produite au cours des mois qui ont suivi et qui a culminé en octobre et novembre 2018, ont eu une conséquence majeure.

La navigation intérieure a pourtant transporté 11 % de cargaisons en moins durant les deux mois de plus forte limitation du tirant d’eau. Mais les taux d’affrètement ont augmenté et les bateliers ont obtenu des « suppléments de basses eaux ». Le retour à la normale – y compris en termes de volumes transportés – ne s’est produit qu’à partir de décembre.

A titre de comparaison : le chiffre d’affaires dans les transports aux Pays-Bas aurait globalement augmenté de 5 % en 2018 et de 5,9 % au quatrième trimestre. Durant les trois derniers mois de l’année, le transport routier a vu son chiffre d’affaires progresser de 5,9 %. Ce secteur-là n’a plus enregistré de baisse trimestrielle de son CA depuis… la fin 2013. L’évolution est nettement plus fluctuante dans le transport par la voie d’eau.

Tags: