Du 22 au 27 mars, une semaine d’action d’ETF pour des transports équitables en Europe

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

La Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF), organisation syndicale paneuropéenne, organise une mobilisation d’ampleur du 22 au 27 mars 2019, apogée de sa campagne « pour des transports équitables en Europe » et contre le dumping social. Le temps fort est prévu à Bruxelles le 27 mars avec l’objectif de faire monter la pression dans le contexte des élections prochaines des députés européens.

L’une des priorités de la Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF pour European Transport Workers’ Federation en anglais) est la lutte contre le dumping social dont cette organisation syndicale paneuropéenne a fait le constat qu’il existe dans tous les secteurs des transports. Cela a conduit l’ETF à réaliser un document d’orientation « Fair Transport Europe » (soit en français : « des transports équitables en Europe ») diffusé en juin 2015. Ce document présente la vision de l’ETF pour l’avenir des transports en Europe et liste des propositions pour mettre fin à la concurrence déloyale, au dumping social et à l’exploitation des salariés (Cf. article)

ETF qui représente les intérêts de plus de 5 millions de travailleurs des transports, explique : « Au cours des dernières décennies, les responsables politiques au niveau de l’Union européenne et des différents Etats ont fait pression en faveur d’un secteur des transports plus libéral, intégré et compétitif. Cependant, ils n’ont jamais établi de règles internationales appropriées pour protéger les travailleurs, les entreprises, les citoyens ». Pour l’ETF, « les entreprises exposées à une concurrence excessive réagissent par le dumping social. Elles évitent ou abusent de la réglementation sociale pour réaliser des profits à court terme. Ce dumping social fait baisser les salaires et détériorent les conditions de travail du secteur des transports dans toute l’Europe. Il accroît le clivage entre les personnes appartenant à différents groupes nationaux et professionnels. Il ne s’agit pas seulement d’une menace pour les emplois dans le secteur des transports, mais aussi d’un danger pour la cohésion sociale et la confiance des citoyens en une société européenne ouverte ».

Faire connaître la situation sociale dégradée des travailleurs des transports

L’ETF veut profiter des élections des nouveaux députés au Parlement européen programmées du 23 au 26 mai 2019 dans les différents Etats membres pour mobiliser les travailleurs de tous les pays européens. Une semaine de mobilisation est organisée par l’ETF à partir du 22 mars 2019 avec des manifestations organisées dans plusieurs villes européennes, soit plus de 100 actions dans au moins 18 pays. Le 27 mars 2019 sera la conclusion et le temps fort de la démarche à Bruxelles.

L’organisation veut que « des milliers de travailleurs convergent à Bruxelles le 27 mars pour une grande manifestation qui marquera l’apogée de la campagne Fair Transport Europe contre le dumping social. Nous allons défiler dans la ville et faire entendre notre voix pour exiger que les politiciens et les employeurs mettent fin à l’exploitation et à la concurrence déloyale ».

Il s’agit aussi de faire connaître aux citoyens européens la situation sociale dégradée des salariés des transports : « Tout le monde utilise les transports pour se déplacer et commercer et des millions d’Européens travaillent dans le secteur. Mais beaucoup de gens ne connaissent pas les difficultés auxquelles les travailleurs des transports peuvent faire face dans leur vie quotidienne : horaires de travail excessifs et antisociaux, violence et conditions dangereuses, exploitation et contrats hyper flexibles. C’est la même chose dans toute l’Europe. Les employeurs jouent avec les divisions entre personnes de différents pays ou groupes professionnels, faisant baisser les salaires et les conditions de travail. C’est le dumping social et c’est la cause ultime de la plupart des problèmes auxquels sont confrontés les travailleurs des transports ».

Par cette semaine de mobilisation partout en Europe et la manifestation à Bruxelles le 27 mars, l’ETF « veut faire en sorte que les décideurs politiques reconnaissent les abus commis dans le secteur des transports et s’engagent vers des solutions significatives ».

Frank Moreels, président de l’ETF, précise : « Nous sommes déterminés. Nous voulons une réelle amélioration des conditions de travail et de vie de millions de travailleurs des transports. Les travailleurs doivent réagir et la seule réponse est la solidarité. Les travailleurs et leurs syndicats doivent s’unir, au-delà des frontières et des professions, pour défendre une vision positive du travail dans les transports en Europe. Livrons maintenant une semaine d’action impressionnante qui montre la force et l’unité de notre mouvement. C’est ainsi que nous gagnerons la bataille contre le dumping social et l’exploitation ».

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES