Ports de Lorraine : le projet d’exploitation unifiée remis en cause

© Phileas Foto

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Le projet de Voies navigables de France (VNF) et de la région Grand Est de confier l’exploitation des ports intérieurs de Lorraine à un exploitant unique a été reporté. Les concessions actuelles sont prolongées, le temps de trouver une nouvelle solution.

Les concessions des ports intérieurs situés le long de la Moselle arrivant à leur terme, VNF souhaitait mettre en place un nouveau schéma, plus efficace que celui des ports intérieurs habituellement concédés à des chambres de commerce et d’industrie. Un syndicat mixte ouvert (SMO), regroupant VNF (représentant l’État) et la région Grand Est a donc été mis en place. Cette nouvelle autorité concédante avait pour projet de confier l’exploitation de tous les ports du bassin, depuis Toul jusqu’à la frontière allemande et luxembourgeoise en passant par Nancy-Frouard, Metz et Thionville, à un exploitant unique : une société d’économie mixte à opération unique (Semop), dont le SMO serait actionnaire minoritaire aux côtés d’exploitants privés.

Les négociations étaient bien avancés avec les exploitants privés retenus pour constituer ce Semop : la CCI de Meurthe-et-Moselle (Nancy), la CFNR, filiale du groupe logistique allemand Rhenus implantée sur tous les ports publics le long de la Moselle, et le groupe sidérurgique Arcelor-Mittal, qui apportait au groupement ses ports privés implantés plutôt dans la partie Nord du département de la Moselle. La CCI de la Moselle, qui exploitait précédemment les trois ports de Metz, n’avait pas souhaité participer à ce Semop, d’où la concession provisoire accordée à la CFNR jusqu’au 1er janvier 2021, date prévue pour la mise en place du Semop. Le projet, tel que NPI en faisait état dans son dossier de juillet 2020 consacré à la région Grand Est, semblait bouclé.

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

Pour lire la suite, découvrez notre offre exclusive

L’intégralité de nos contenus
print & web
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2022

Ce contenu est réservé
à nos abonnés !

Pour lire la suite,
découvrez notre offre spéciale

Découvrez l’intégralité
de nos contenus
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2021

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES