Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Suite à la nomination de Marc Papinutti à la tête de la direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM), Elisabeth Borne, ministre chargée des transports, va devoir trouver un nouveau directeur ou une nouvelle directrice de cabinet.

La nomination de Marc Papinutti a été annoncée lors du conseil des ministres du 13 février 2019 par François de Rugy, ministre de la transition écologique et solidaire, et Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports. Il succède à ce poste à François Poupard qui part pour Bordeaux pour devenir directeur général des services de la région Nouvelle Aquitaine à partir de mars.

« La DGITM assure un rôle fondamental dans le portage de l’ensemble des politiques publiques pour les transports terrestres et maritimes au service des territoires », précise le communiqué du ministère. Elle compte 700 agents en administration centrale et 12 000 répartis sur le terrain.

Ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, Marc Papinutti a consacré sa carrière à l’action publique dans les transports. Après plusieurs postes exercés à la direction régionale de l’équipement d’Ile-de-France, puis à la direction des transports terrestres du ministère, il a été en 2008 directeur des infrastructures de transports. En 2010, il prend la direction générale de Voies Navigables de France, établissement public de 4 700 agents et salariés. Il était depuis mai 2017 directeur de cabinet d’Elisabeth Borne.

Selon le ministère, sous la direction de Marc Papinutti, « la DGITM accompagnera d’importantes transformations portées par le gouvernement, en particulier liées au projet de loi d’orientation des mobilités, prochainement débattu au Parlement, et à la mise en œuvre de la réforme pour un nouveau pacte ferroviaire. Il s’agira notamment de prendre en compte dans les politiques publiques la révolution liée à l’émergence de nouvelles solutions de mobilité ainsi que la transition écologique dans les transports ».

Tags: