Une évolution positive pour Liège au premier semestre 2018

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Les résultats du port autonome de Liège sont positifs pour le premier semestre 2018.

Au 30 juin 2018, près de 11 Mt ont été manutentionnés par la voie d’eau, le rail et la route au port autonome de Liège, soit une croissance de 4% par rapport au premier semestre 2017.

Sur ce total, un peu plus de 8Mt ont été transbordés par la voie d’eau ce qui correspond, là aussi, à une augmentation de 4%. La route a frôlé les 2Mt (+6%) grâce au développement d’une société de traitement de sédiments implantée à Monsin (Envisan +156680 t). Avec 802663 t (-5%), le rail est à la peine à cause d’une moindre utilisation des terminaux ferroviaires du port autonome de Liège par le secteur de la sidérurgie.

Nom interligne + 18pt + Gras + Titre 2

Le trafic conteneurisé est passé de 33171 EVP au premier semestre 2017 à 42667 EVP au cours des six premiers mois de 2018 (+29%). « Cette croissance est notamment due aux performances de Liege Container Terminal », explique le PAL.

Par catégories de marchandises, les hausses concernent la houille, les marchandises diverses conteneurisées, le coke et les produits pétroliers, les métaux, les produits de l’agriculture, les produits chimiques. Selon le port, les moteurs de ces bons résultats sont les nouvelles parts de marché gagnés en France et en Allemagne par l’entreprise de négoce charbonnier Terval, le succès des navettes fluviales de conteneurs, les investissements pétroliers de Wandre, une phase à froid sidérurgique qui tourne à plein rendement, une augmentation de production chez Biowanze, un volume d’affaires en essor chez Euroports Inland Terminals.

Le premier semestre a été en retrait pour les produits minéraux non métalliques, les matières premières secondaires, les bois et produits du bois, les meubles et autres articles manufacturés. Pour le port, les causes en sont : une baisse des cadences extractives au sein des carrières, une activité en contraction dans le secteur cimentier, une production solaire en hausse réduisant les importations de pellets de bois, moins d’envoi d’articles manufacturés du secteur chimique.

En conclusion Willy Demeyer, président du port autonome de Liège « se réjouit de l’évolution positive des résultats de ce premier semestre 2018 et est particulièrement satisfait des progrès enregistrés. Grâce à ces résultats, Liège affirme son efficacité dans sa mission de facilitateur logistique de premier plan en région liégeoise »

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES