Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Un logisticien néerlandais et deux opérateurs de terminaux intérieurs ont passé un accord pour concentrer les conteneurs fluviaux à destination des terminaux maritimes de Rotterdam.

Pour améliorer l’accès aux terminaux maritimes à conteneurs, y réduire les frais de stockage, diminuer les coûts de transport à destination des terminaux intérieurs du corridor Amsterdam-Utrecht-Rotterdam, trois entreprises néerlandaises ont passé un accord le 18 février 2019. Deux d’entre elles exploitent des terminaux intérieurs à conteneurs : trois pour CTU, à Utrecht, Lelystad et Tiel, et trois pour TMA Logistics à Amsterdam, Beverwijk et Velsen. Cette dernière entreprise exploite aussi des lignes fluviales régulières à destination d’Anvers et de Rotterdam. Enfin, le troisième membre de ce partenariat est le logisticien VCL, basé à Nimègue.

La mise en place de ce partenariat sur le corridor Amsterdam-Utrecht-Rotterdam, où 250 000 conteneurs sont transportés chaque année par navigation intérieure, va se traduire concrètement par le regroupement des boîtes sur les terminaux maritimes de Rotterdam (RWG, APMT, ECT Delta et ECT Euromax). Sept bateaux fluviaux proposeront 17 départs par semaine, avec à chaque fois le transport de 200 conteneurs au minimum.

Une collaboration « vitale »

« La collaboration dans les corridors est absolument vitale, selon Etienne Morrien, directeur de l’exploitant de terminaux intérieurs CTU. Étant positionnés dans l’hinterland, nous devons nous adapter à la croissance du fret en utilisant des solutions innovantes pour conserver à la navigation fluviale ses deux caractéristiques de compétitivité et de fiabilité ».

Les terminaux maritimes à conteneurs sont associés à cette initiative, mais également les autorités portuaires. « Nous soutenons sans réserve ce type de projets qui donnent la priorité aux intérêts du secteur, explique Rob Smit, responsable de l’hinterland au port d’Amsterdam. Une bonne gestion du transport fluvial de conteneurs est essentielle au développement des Pays-Bas en tant que place logistique la plus efficace et la plus fiable d’Europe ».

Ce corridor entre les deux provinces de Hollande et la province d’Utrecht n’est pas une première pour le port de Rotterdam. Celui-ci a déjà mis en place en 2018 un programme similaire : le corridor du Brabant occidental, qui relie Rotterdam aux ports intérieurs brabançons de Tilbourg, Oosterhout et Moerdijk.

Tags: