Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

À Amsterdam, la ville-phare du tourisme fluvial en Europe, la barre des 2 000 escales a été dépassée en 2018, ce qui constitue un nouveau record absolu. Quelque 400 000 croisiéristes fluviaux ont ainsi visité la ville la plus connue des Pays-Bas où ils viennent notamment admirer, en avril et mai, les champs de tulipes en pleine floraison.

Le tourisme fluvial se porte bien en France avec une croissance pour la deuxième année consécutive en 2018, les attentats de 2015 font partie du passé pour les touristes internationaux.

Paris et la Seine sont des poids lourds du tourisme fluvial. Si la Seine était un monument, il se dit qu’elle serait, en 2019, le troisième monument le plus fréquenté de Paris, derrière la basilique du Sacré-Cœur, le Louvre, la tour Eiffel… La cathédrale Notre-Dame étant hors-jeu depuis l’incendie d’avril. Pour les compagnies parisiennes, les Jeux olympiques approchent mais c’est l’après JO et la trace qu’ils laisseront sur la navigation fluviale en Seine qui préoccupe.

En fait, l’activité se porte bien partout et bénéficie de tous les atouts touristiques du pays : sur les canaux, y compris bien sûr celui du Midi, Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Strasbourg, Lyon, Vienne, Avignon, Annecy, Bourget…Comme vous le verrez dans les pages suivantes.

Du coup, les défis à relever sont à la hauteur de la croissance actuelle et prévue et tournent largement autour de la transition énergétique et écologique pour cette activité fluviale proche de la « nature » pour certains de ces segments mais aussi au cœur des centres-villes pour d’autres. La pression s’accentue afin d’en réduire les nuisances. Carburants de transition, électricité, bornes à quai, gestion des déchets et des eaux usés… La liste des défis est longue mais les retombées économiques sont à ce prix.

Sommaire – Dossier spécial – Tourisme Fluvial : tour d’horizon des défis et enjeux dans un contexte de croissance

     ● Les voies d’eau, un territoire de tourisme fluvestre
     ● 5 axes de travail pour VNF
     ● Amsterdam : nouveau record pour les croisières fluviales en 2018
     ● Croisières maritimes : une taxe controversée
     ● 2018, deuxième année de croissance consécutive en France
     ● Jeux olympiques de 2024 et tourisme fluvial dans Paris
     ● À Bordeaux, entre bateaux-bus sur la Garonne… et croisières sur la Gironde
     ● Péniche-hôtel, la croisière privative
     ● Davantage d’escales et de services pour les paquebots du Rhône
     ● À Lyon, les bateaux-promenade manquent d’appontements
     ● Bruxelles : un terminal à croisières né d’une volonté stratégique
     ● Excursions et plaisance sur les voies navigables belges
     ● L’Alsace, pionnière pour la location de bateaux habitables électriques
     ● Sur la Seine : vers une navigation à l’électricité
     ● Meuse & Sambre reste actif pour le marché français
     ● De l’hydrogène pour le transport fluvial public de Nantes
     ● Les transporteurs fluviaux de passagers s’engagent dans la transition énergétique

Tags: