Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Suite à l’accident du Pampero, les opérations se poursuivent sur le Rhône

Suite à l’accident du Pampero mi-février 2020, les opérations ont lieu pour sécuriser le bateau, dépoter le chlorure de vinyle puis évacuer l’automoteur avant d’entamer la réparation de l’écluse de Sablons lors de la période de chômage annuelle prévue du 8 au 19 mars.

Suite à l'accident, dans la nuit du 17 février au 18 février 2020, du Pampero, automoteur gazier de 2 500 tonnes transportant du chlorure de vinyle monomère, après un problème technique lié à la porte aval de l'écluse de Sablons, des mesures de protection de l'environnement ont aussitôt été prises.

Le chlorure de vinyle sert à la fabrication des plastiques et a pour particularité d'être un gaz toxique et inflammable. Atmosphère Rhône-Alpes, observatoire agréé par le ministère de la Transition écologique et solidaire pour la surveillance et l’information sur la qualité de l’air, a été sollicité par les services de l'Etat dès le 18 février afin de réaliser des mesures de ce gaz dans l'air environnant. Ces mesures de la qualité de l'air continuent à être réalisées suite aux diverses opérations de mise en sécurité du bateau et de dépotage de celui-ci. Le chlorure de vinyle est un gaz incolore ; en inhalation, il peut provoquer de la confusion, voire de la perte de conscience et une déficience respiratoire. A température ambiante, il se présente sous la forme d'un gaz toxique, incolore, à l'odeur douceâtre. C'est un composé très volatil et faiblement soluble dans l'eau.

Lors de l'accident, une des cuves du Pampero a été endommagée et trois fuites avaient alors entraîné la libération d'une faible quantité de ce gaz qui se transporte sous forme liquéfiée. Les fuites ont été rapidement colmatées malgré la pression du gaz. Selon les prélèvements effectués, la concentration de chlorure de vinyle est « très en-deçà du seuil de toxicité ». Malgré ces niveaux rassurants, la préfecture de l'Isère recommande d'éviter le secteur pour des raisons de sécurité mais aussi pour ne pas perturber le travail des secours. Depuis le début des opérations suite à l’accident, un périmètre de sécurité de 400 mètres autour du Pampero est maintenu (voir notre article).

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


Cet abonnement est réservé à nos abonnés !

Découvrez l’intégralité de nos contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 31 décembre 2020

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags:
Send this to a friend