Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Les ports intérieurs belges ne tirent parfois qu’un profit très relatif de l’existence d’un réseau ferroviaire pourtant développé. Le rail y est parfois totalement absent, comme à Namur, trop peu utilisé, comme à Bruxelles, ou en attente de développements infrastructurels pour donner sa pleine mesure, comme à Liège. Mais redynamiser le fret ferroviaire figure en bonne place dans la stratégie des ports.

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


15 jours gratuits, sans engagement, sans carte bancaire*

puis l’intégralité des contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 30 août 2019

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags: