Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Etude indépendante à l’appui, l’International Transport Workers’ Federation, (ITF) demande à l’Autorité du canal de Panama d’engager un dialogue pour remédier à la dégradation des conditions de travail des capitaines des remorqueurs de cette voie navigable. La réduction des effectifs, aggravée par le nombre excessif d'heures supplémentaires imposées aux capitaines de remorqueurs compromet leur sécurité ainsi que celle des marins et navires transitant par le canal.

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


15 jours gratuits, sans engagement, sans carte bancaire*

puis l’intégralité des contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er septembre au 31 décembre 2018

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags: