Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Les moteurs Euro VI marinisés de Vink Diesel et NPS Diesel homologués

Avatar

Les sociétés néerlandaises Vink Diesel et NPS Diesel ont obtenu l’homologation pour des moteurs de poids lourds de norme Euro VI marinisés, conformément à ce qui est prévu dans le réglement EMNR. Depuis 4 ans, ces deux sociétés travaillent à adapter aux besoins de la navigation intérieure des moteurs de poids lourds Paccar DAF Euro VI. Cette homologation valable au niveau européen constitue un important pas en avant pour l’utilisation de ces moteurs par la navigation intérieure.

Les sociétés néerlandaises Vink Diesel et NPS Diesel ont obtenu l’homologation pour des moteurs de poids lourds de norme Euro VI marinisés, conformément à ce qui est prévu dans le réglement EMNR.

Ce réglement UE2016/1628, dit EMNR (engins mobiles non routiers) prévoit que les moteurs de poids lourds homologués Euro VI peuvent être utilisés dans la navigation intérieure pour les moteurs d’une puissance inférieure à 560 kW et sous condition de certaines adaptations. Ce texte européen s’applique depuis le 1er janvier 2019 aux moteurs fluviaux et impose des exigences plus strictes en matière d’émissions polluantes, passant pour certains moteurs des normes de la phase III à la phase V (NRMM Stage V).

Depuis 4 ans, les deux sociétés néerlandaises travaillent à adapter des moteurs de poids lourds Paccar DAF homologués Euro VI aux besoins de la navigation intérieure. « Depuis 2017, nous avons déjà installés plus de vingt moteurs Euro VI sur des bateaux, moyennant une dispense du certificat d’inspection », explique Sander Langenberg, directeur général de Vink Diesel. Il fallait en effet encore résoudre certains conflits entre les prescriptions techniques des normes Euro VI et NRMM Stage V. C’est à présent chose faite. Leur équivalence, comme moteur tant principal qu’auxiliaire, est désormais officiellement reconnue. Selon Stenn Hertgers, ingénieur commercial de NPS Diesel, la certification néerlandaise est d’application au niveau européen et reconnue tant par la Commission européenne que par la CCNR. L’entreprise néerlandaise TNO est intervenue comme un centre d’expertise indépendant pour homologuer la solution proposée. Aux Pays-Bas, TNO est une institution réputée dans ce domaine. Elle a agi, dans le cas présent, pour le compte de RDW, instance néerlandaise compétente au niveau réglementaire.

Consommation réduite, moins de bruit et de vibration

Les moteurs de poids lourds Paccar DAF homologués Euro VI de type MX-11 et MX-13 et d’une puissance de 220 à 390 kW satisfont amplement aux exigences des normes NRMM Stage V (voir schéma). Avec leurs systèmes de post-traitement, ils se traduisent par une élimination quasi-totale des émissions de particules fines et d’oxydes d’azote et par une diminution « minimale garantie » de 16 % de la consommation de carburant et donc des émissions de CO2 par rapport aux diesels de la génération CCR2, affirment Vink Diesel et NPS Diesel.

Ils ajoutent qu’aujourd’hui, « 75 % des moteurs dans la navigation intérieure ne répondent pas encore à la norme CCR2. Nos moteurs permettent de franchir d’un coup un grand pas vers une batellerie plus propre et plus durable… et de le faire à moindre coût ».

Les moteurs produisent nettement moins de bruit et de vibrations et se contentent d’intervalles d’entretien beaucoup plus longs, ce qui contribue à réduire les coûts d’exploitation et à amortir plus rapidement l’investissement.

Autre avantage, « ils sont si compacts que même une remotorisation dans un chambre des machines existante exiguë ne pose aucun problème ». Ils peuvent être dédoublés ou servir de générateurs. Enfin, ils peuvent également tourner « à 100 % »  au biodiesel HVO (Hydrotreated Vegetable Oil).

« Un choix techniquement et financièrement viable »

« Le passage, très ambitieux en matière d’émissions, de CCR2 à NRMM Stage V risquait de se traduire pour la navigation intérieure par une pénurie de moteurs disponibles, indique Stenn Hertgers, ingénieur commercial chez NPS. Mais en 2016, la Commission européenne a donné son feu vert au recours à des moteurs diesels utilisés dans d’autres secteurs ». C’est-à-dire notamment aux moteurs de poids lourds homologués Euro VI pour les moteurs d’une puissance inférieure à 560 kW et sous condition de certaines adaptations. Ceux-ci sont ainsi d’abord et avant tout une solution permettant d’être en conformité avec le réglement EMNR pour les unités dont les besoins de puissances sont limités.

Vink Diesel et NPS Diesel mettent en avant le témoignage de Thierry Vleminckx, patron du La Coruna, un automoteur du type canal du Nord qui a été équipé d’un nouveau DAF Paccar MX13 de 390 kW. Thierry Vleminckx parle d’un choix « techniquement et financièrement viable » pour prolonger la durée de vie de son bateau.

Tags:
Send this to a friend