Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Pour Voies navigables de France, les Jeux de Paris 2024 sont une opportunité pour le fluvial lors de la phase chantier et pendant l’événement. Concernant la navigation fluviale, tout est prévu pour faciliter le trafic par le petit bras de l’Île-Saint-Denis.

La Seine est au cœur des Jeux de Paris en 2024, fait et fera l’objet de toutes les attentions. Le fluvial est l’une des parties prenantes des Jeux olympiques et paralympiques dès maintenant avec le début de la construction du « village des athlètes » dans un secteur de l’Ile-de-France déjà concerné par plusieurs chantiers publics d’envergure.

Les constructions en vue des JO ont dû prendre en compte trois prescriptions, dont la première est « protéger et développer la biodiversité », la deuxième « contenir le réchauffement climatique avec un budget carbone maîtrisé dans la trajectoire de la neutralité carbone de 2050 » (matériaux biosourcés, réversibilité des constructions, cycle de vie du bâtiment intégrant les questions de l’exploitation et des consommations d’énergie dès la conception). La troisième règle entend « adapter la ville au climat de 2050 » à travers, notamment, des aménagements atténuant les effets du réchauffement des températures par la présence de végétaux et d’eau dans les espaces publics.

« On utilise le fluvial pour la construction du village des athlètes et toute la logistique urbaine », précise François Houix, chef de projet Jeux de Paris 2024 à VNF. Priorité a été donnée au transport fluvial pour l’évacuation des déblais des chantiers et il pourrait en être de même pour l’approvisionnement en matériaux de construction. C’est l’objet de la convention signée entre la Solideo et VNF en 2019.

Au cours des Jeux, la plupart des sites de compétition seront proches de la Seine et des épreuves auront même lieu dans le fleuve. Pour le permettre, d’importants investissements vont être réalisés pour améliorer la qualité de l’eau de la Seine afin que les épreuves de natation puissent s’y dérouler. VNF a été missionné afin de veiller à la qualité de l’eau aux côtés de Haropa-Ports de Paris.

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

Pour lire la suite, découvrez notre offre exclusive

L’intégralité de nos contenus
print & web
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2020

Ce contenu est réservé
à nos abonnés !

Pour lire la suite,
découvrez notre offre spéciale

Découvrez l’intégralité
de nos contenus
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2020

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
reCaptcha v3
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES