Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Alors que la CGT Ports et Docks a appelé à une nouvelle opération « ports morts » du 14 au 16 janvier 2020, particulièrement suivie dans les 7 grands ports maritimes, TLF/TLF Overseas et la FNTR ont de nouveau interpellé les pouvoirs publics sur la situation et réclament de rencontrer le gouvernement.

La CGT Ports et Docks a appelé à une nouvelle opération « ports morts » du 14 au 16 janvier 2020. Celle-ci apparaît particulièrement suivie dans les 7 grands ports maritimes (GPM), soit Haropa, Dunkerque, Nantes-Saint-Nazaire, La Rochelle, Bordeaux, Marseille mais aussi dans ceux de Cherbourg, Lorient, Saint Malo, Calais… des places où ce syndicat demeure puissant.

Pour celui-ci, il s’agit d’obtenir le retrait complet du projet de loi sur les retraites et de ne pas donner suite aux dernières propositions du gouvernement, contenues notamment dans une lettre du Premier ministre du 11 janvier 2020, qui suspend provisoirement tout ce qui tourne autour de « l’âge pivot » au profit de négociations autour de l’équilibre financier du système.
Un gouvernement plutôt absent

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


Cet abonnement est réservé à nos abonnés !

Découvrez l’intégralité de nos contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 31 décembre 2020

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags: