Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Pour la première fois depuis les années 1980, le trafic fluvial en Île-de-France a cumulé 25 Mt en 2019. Cette annonce, faite lors d’une cérémonie des vœux de Haropa le 14 janvier 2020 à Paris, n’a pas été suivie de celle de la ville qui accueillera le siège de Haropa après la fusion des trois ports de l’axe Seine.

Le Havre ? Rouen ? Paris ? Le choix, très attendu, de la ville qui accueillera le futur siège de Haropa après fusion des trois ports de l’axe Seine n’a pas été dévoilé lors de la cérémonie des vœux de Haropa, qui s’est tenue à Paris le 14 janvier 2020. Présidente du Port autonome de Paris, Catherine Rivoallon, qui mène depuis près d’un an une mission de préfiguration du futur ensemble portuaire unique de la Seine, a annoncé avoir rendu ses propositions au gouvernement, auquel il revient de prendre la décision. Elle a aussi rappelé le peu de temps qu’il reste avant de mener à bien la fusion des trois ports : « La date du 1er janvier 2021 est proche, et nous tiendrons les délais ».

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


Cet abonnement est réservé à nos abonnés !

Découvrez l’intégralité de nos contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 31 décembre 2020

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags: