Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Si les essais en cours donnent les résultats espérés, l’écluse de Salzinnes deviendra début 2020 la première en Wallonie à être opérée à distance. Le système devrait ensuite être étendu à d’autres écluses sur la Sambre et la Meuse. La téléconduite de ces ouvrages d’art se fera depuis le nouveau centre « Perex » de la Région wallonne.

Salzinnes est la première écluse sur la Sambre en amont de Namur. Les essais de téléconduite y ont démarré au printemps 2019, après le rajout de caméras permettant de manœuvrer l’écluse en toute sécurité. Ils se sont appuyés, dans une première phase, sur une ancienne interface, mais se poursuivent à l’heure actuelle avec une nouvelle intégrant une imagerie plus performante.

« Des éclusiers viennent au centre Perex -qui signifie permanence d’exploitation- pour tester la téléconduite, en interaction avec une gestion directe de l’écluse, indique Karine Gressens, responsable de la direction d’appui à la maintenance et à l’exploitation des voies hydrauliques du Service public de Wallonie Mobilité & Infrastructures. Si les essais sont concluants, le passage définitif à la téléconduite devrait intervenir à partir de février 2020 ».

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


15 jours gratuits, sans engagement, sans carte bancaire*

puis l’intégralité des contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 31 décembre 2019

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags: