La Région Sud s’attaque à la pollution des navires et engage un plan de 30 M€ « zéro fumée »

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

A trois mois de l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation internationale sur les carburants marins, la Région Sud a annoncé le 5 septembre 2019 la mobilisation d’une enveloppe de 30 M€ dans le cadre du plan « Escales zéro fumée ». Une somme, dont une partie a déjà été débloquée, destinée à soutenir les ports de Marseille, Nice et Toulon et les armateurs. Premier bénéficiaire : Corsica Linea dont le Paglia Orba se connectera au courant le 16 mai 2020 à Marseille. L’Etat de son côté, par la voix de sa ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé un suramortissement pour les armateurs sans en livrer toutefois les modalités techniques.

Les fumées noires qui s’échappent des navires seront-elles bientôt un mauvais souvenir dans le Sud de la France ? C’est la promesse faite par le président de la Région Sud qui, dans le cadre de son Plan Climat « une COP d’avance », a souhaité s’investir dans le sujet de la qualité de l’air liée aux transports maritimes.

Profitant du déplacement à Marseille de la ministre de la Transition écologique et solidaire, et du nouveau secrétaire d’Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, Renaud Muselier a annoncé qu’il mobilisait immédiatement une enveloppe de 30 M€ pour réduire la pollution de l’air des navires français et étrangers qui font escale à Marseille, Nice et Toulon. Il entend également parvenir à mobiliser sur ces questions 4,5 M€ supplémentaires issus de fonds européens.

Sur ces 30 M€, 25 M€ sont destinés à accompagner les trois ports continentaux qui devront sensiblement augmenter le courant électrique disponible pour les connexions des navires. Marseille a déjà puisé 10 M€ dans l’enveloppe pour sa première tranche d’investissement dans le courant de quai qui devrait permettre l’équipement des terminaux corses et Maghreb en 2023 et d’un premier poste croisière en 2025.

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

Pour lire la suite, découvrez notre offre exclusive

L’intégralité de nos contenus
print & web
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2022

Ce contenu est réservé
à nos abonnés !

Pour lire la suite,
découvrez notre offre spéciale

Découvrez l’intégralité
de nos contenus
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2021

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES