Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

La Compagnie nationale du Rhône (CNR) conduit plusieurs projets innovants autour des énergies renouvelables « vertes » pour les usages industriels ou, au-delà, pour les mobilités qu’elles soient terrestre, fluviale ou ferroviaire.

«D’ici la fin de cette année 2019, la station multi-énergies vertes, dite « quai des énergies » sera inaugurée au port de Lyon-Edouard Herriot, précise Frédéric Storck, directeur transition énergétique et innovation à la Compagnie nationale du Rhône (CNR). C’est une station de recharge en hydrogène vert, biogaz et électricité renouvelable ».

Dans le cadre du projet Hyway - qui vise à favoriser, promouvoir et valider la pertinence technico-économique et environnementale du modèle français de déploiement de la mobilité hydrogène - auquel participe CNR, deux stations hydrogène ont été mises en service, l’une à Grenoble et l’autre au port de Lyon géré par CNR. Côté véhicules, Hyway utilise des Kangoo ZE H2 électriques à prolongateur d’autonomie hydrogène pour lesquelles la phase 2 du projet prévoit d’utiliser de l’hydrogène « vert » c’est-à-dire fabriqué à partir de l’électrolyse de l’eau donc sans émissions de CO2, contrairement à l’hydrogène actuel, fabriqué à partir de gaz naturel et donc fortement émetteur de gaz à effet de serre.

L’hydrogène du quai des énergies, qui prendra le relais de la station Hyway du port de Lyon, sera renouvelable : directement fabriqué sur place par électrolyse de l’eau avec de l’électricité CNR 100 % renouvelable. La capacité en hydrogène sera de 80 kg par jour à 350 bars et sera distribué par 2 bornes. A côté de l’hydrogène vert, la station multi-énergies vertes comprend deux bornes de recharge en biogaz, du bio-GNC issu de la méthanisation, ainsi que deux bornes de recharge rapide et ultra-rapide d’électricité renouvelable pour véhicules. La borne rapide, d’une puissance de 50 kW, permettra de recharger les batteries de véhicules électriques d’une capacité de 40 kWh en 1 h environ pour une autonomie de 250 km. La borne ultra-rapide, d’une puissance de 350 kW, permettra de faire le plein de ces véhicules en 10 minutes environ.

« L’hydrogène vert va servir à ravitailler des Kangoo du projet Hyway, des véhicules de particuliers, deux bus du réseau de transport en commun lyonnais qui seront mis en service en 2021, détaille Frédéric Storck. Une partie de l’hydrogène vert sera aussi mis en bouteilles pour le pousseur à l’hydrogène de CFT qui sera utilisé pour la déchetterie fluviale à l’horizon 2022 ». Les bouteilles seront remplies au quai des énergie puis seront acheminés en bord à voie d’eau dans le port de Lyon où sont amarrés la barge et le pousseur de la déchetterie fluviale River’Tri. « Ce projet de pousseur à l’hydrogène constitue un démonstrateur industriel qui sert à montrer l’utilisation possible de l’hydrogène dans le cadre du verdissement du transport fluvial, souligne Frédéric Storck. Il s’agit d’encourager d’autres acteurs du fluvial à se joindre au mouvement de verdissement de la flotte. L’hydrogène est l’une des solutions possibles pour y parvenir aux côtés d’autres dans le cadre d’un mix énergétique ».

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


15 jours gratuits, sans engagement, sans carte bancaire*

puis l’intégralité des contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 31 décembre 2019

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags: