Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Les travaux pour la modernisation et l’extension du River Terminal Wielsbeke ont démarré. Le quai du terminal sur la Lys va être rallongé, sa superficie augmentée et son plateau rénové. Les travaux devraient coûter 4,6 millions d’euros et être achevés d’ici la fin 2021.

Les travaux pour la modernisation et l’extension du River Terminal Wielsbeke ont démarré. Wielsbeke est une plateforme importante sur la Lys, qui constitue pour la Flandre l’axe majeur dans la liaison Seine-Escaut. Plus de 10 millions de tonnes de marchandises circulent chaque année sur le principal affluent de l’Escaut. La Lys fait ainsi un peu plus que jeu égal avec l’Escaut supérieur dans les statistiques du gestionnaire flamand des voies navigables, De Vlaamse Waterweg.

Les travaux prévus doivent permettre au terminal de renforcer son rôle de plaque tournante régionale pour le transport fluvial et de stimuler ainsi le transfert modal de la route vers la voie d’eau. Le manque de place actuel limite les possibilités dans ces deux domaines.

L’investissement porte sur la rénovation du quai existant de 255 mètres et sur son rallongement de 70 mètres, ainsi que sur la remise en état du plateau de quai et une extension de sa superficie de 5 000 m².

Conteneurs, palettes et vracs

Terminal à conteneurs au départ, Wielsbeke a acquis un caractère polyvalent (« multipurpose »). Les trafics qui y sont traités se composent tant de conteneurs que de produits palettisés. L’extension devrait permettre d’ajouter les vracs secs à cette liste.

Le trafic conteneurisé constitue toutefois toujours le pilier principal de l’activité. Il s’est élevé à près de 23 000 EVP en 2019. Des liaisons régulières relient Wielsbeke à des ports comme Anvers et Zeebrugge.

Investissement partagé

Le River Terminal Wielsbeke a été racheté en 2014 par la société de développement régional de la province de Flandre occidentale, la POM West-Vlaanderen, qui en a confié l’exploitation à un tandem composé des opérateurs Delcatrans pour les conteneurs et Shipit pour les trafics conventionnels.

Les travaux devraient coûter 4,6 millions d’euros et être achevés d’ici la fin 2021. La POM West-Vlaanderen et De Vlaamse Waterweg cofinancent la modernisation du terminal dans le cadre du programme flamand pour la construction de murs de quai.

Tags:
Send this to a friend