Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Le « Grand Est » est le fil conducteur, géographique, du dossier de ce magazine NPI juillet-août 2020. Il y a le Rhin, la Moselle, la Meuse, des canaux (de la Marne au Rhin, du Rhône au Rhin, des Vosges, des Ardennes…), la Sarre, l’Ill, des rivières non navigables, des ouvrages « remarquables », le plan incliné de Saint Louis d’Arzviller, les écluses de Gambsheim, de Rechicourt, des tunnels, des barrages-réservoir… Il y a des ports pour les marchandises et pour le tourisme. Il y a des chargeurs, des acteurs du transport de marchandises et de la logistique, du tourisme fluvial…

L’idée est de présenter toute la diversité fluviale et des ports intérieurs du Grand Est qui s’étend de Strasbourg à l’Est à Nogent-sur-Seine à l’Ouest, comme se présente la région. Celle-ci met aussi en avant ses aires urbaines les plus denses (Metz, Mulhouse, Nancy, Reims et Strasbourg)… ça alors, des villes où l’eau et les activités fluviales sont bien présentes… C’est une grande région industrielle et exportatrice, la seule en France à être limitrophe de quatre pays, soit l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, la Suisse.

Vous découvrirez dans les pages suivantes les dernières avancées concernant l’évolution de la gouvernance des ports lorrains et haut-rhinois pour lesquels une nouvelle ère se profile à partir du 1er janvier 2021. Vous lirez des témoignages d’acteurs du fluvial côté marchandises comme côté tourisme, de chargeurs qui font le choix du fluvial, de ceux qui sont implantés dans des ports. Les innovations sont là avec la logistique urbaine ou l’arrivée de péniche-hôtel… L’occasion de découvrir les multiples facettes du fluvial et des ports intérieurs de ce grand espace géographique par la voix des acteurs eux-mêmes pour mieux connaître ses atouts et favoriser son développement à l’avenir.

Sommaire du dossier : 

     ● « Allumer une plus grosse lumière »
     ● 2021, la nouvelle odyssée des ports concédés
     ● En Alsace, l’overseas est prépondérant
     ● L’Acuta, quarante ans de voix des chargeurs en Alsace
     ● À Colmar-Neuf-Brisach, le port accoste dans le post-nucléaire
     ● Liebherr prolonge son test du fluvial depuis Colmar
     ● Borealis, une relation « excellente » avec les ports de Mulhouse-Rhin
     ● « On se bat tous les jours »
     ● « Le Rhin, le meilleur levier d’économie d’échelle »
     ● Un bateau qui répond aux besoins des chargeurs
     ● Neuves-Maisons change de braquet
     ● Givet, seul port français sur la Meuse
     ● Le fluvial a une carte à jouer
     ● À Strasbourg, une logistique urbaine alliant fluvial et vélos
     ● Redynamiser le trafic sur la Moselle
     ● Le port de Strasbourg trace ses voies
     ● Metz, port majeur pour les expéditions de céréales
     ● Nogent, porte de la Champagne vers la Seine à grand gabarit
     ● Le Grand Est en péniche-hôtel
     ● Batorama poursuit ses projets pour un avenir éco-responsable
     ● CroisiEurope, « maîtriser la flotte de bout en bout »
     ● Nicols, l’espoir de toucher une nouvelle clientèle française

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES

Le fluvial stable en Bavière

Le bilan des voies fluviales en Bavière, région industrielle allemande traversée par le Danube et le Main, apparaît stable au premier semestre 2020. Avant la