Dossier – Des acteurs combatifs sur l’axe Rhône-Saône-Méditerranée

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

« Tout va dans le bon sens sur l’axe Rhône-Saône-Méditerranée. Par exemple, l’une des illustrations en est le succès du conseil de coordination interportuaire rassemblant à chaque fois un grand nombre d’acteurs d’horizon très différents qui apprennent à mieux se connaître. C’est un moment d’échange, de partage de bonnes pratiques, de présentation de projets, etc.

Bien sûr, il reste des sujets de préoccupation et d’amélioration mais, sur le plan économique, on sent des acteurs combatifs. Tous les acteurs savent que le salut est dans le périmètre de l’axe », fait part Jean-Christophe Baudouin, délégué interministériel au développement portuaire et logistique de cet axe.

Pour lui, tout le débat sur la massification, une priorité, a progressé. Pour aller plus loin, des travaux sont à mener avec les filières (Intercéréales, France Chimie…) et les chargeurs pour augmenter les trafics et les flux fluviaux et ferroviaires. Les conteneurs sont importants mais il ne faut oublier le conventionnel, le BTP, etc. La transition numérique avec l’expérimentation de Blockchain va continuer à avancer. Tout ce qui tourne autour de la transition énergétique constitue un autre enjeu comme l’économie circulaire.

Les ports intérieurs sont appelés à devenir des hubs dans le contexte des transitions énergétique et numérique. Ils doivent être le plus que possible des plates-formes intermodales avec les trois modes bien articulés et pour profiter au mieux des flux massifiés.

Sommaire – Dossier : Des acteurs combatifs sur l’axe Rhône-Saône-Méditerranée

     ● « Renforcer l’axe Rhône-Saône-Méditerranée, tous ensemble »
     ● Au port de Lyon, gérer les projets et préparer l’avenir
     ● Pour les artisans-bateliers, le souci de Marseille
     ● Promofluvia : continuer à faire connaître la voie d’eau
     ● Lyon, en bateau-promenade, un incontournable
     ● Un manque de visibilité pour Aproport
     ● Continuer à se diversifier
     ● Villefranche-sur-Saône maintient le cap
     ● Les conteneurs en chute libre
     ● Le canal du Rhône à Sète, une priorité
     ● Les Grands Bateaux de Provence ont des ambitions à Avignon
     ● Arles continue sur sa lancée
     ● Tourisme fluvestre en Camargue avec Nicols

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES