Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Ceclo, selon son créateur Florent Vitellio, est un croisement entre un catamaran, un vélo électrique et une hélice de bateau. Des Ceclo pourraient être proposés aux touristes pour naviguer sur la Saône.

«On voulait proposer quelque chose de smart aux clients et on a réfléchi à la façon de le traduire sur l’eau en l’imaginant dans le contexte d’un lieu paradisiaque », se remémore Florent Vitellio, pdg de la société Rev Inside, qui a imaginé, conçu et fabriqué le pédalo-catamaran Ceclo.

En 2014, il crée la société Rev Inside : « On a mis deux ans pour passer de l’entreprise qui conçoit à celle qui livre ». Le créateur a utilisé son savoir-faire du vélo électrique « pour l’amener sur l’eau ». Rev Inside compte 13 associés dont un investisseur « qui avait vu mon potentiel dans la marque de vélo », un co-­fondateur qui fait partie des financiers. Puis des Business Angel, (Art et Métiers en PACA) se sont aussi associés à l’aventure et le Fan Business Angel.

Rev Inside est une société spécialisée dans la conception de véhicules nautiques électriques récréatifs haut de gamme mais aussi familiaux en fibre de verre/résine polyester avec une gamme loisir familiale. Le Ceclo Fun, semi-rigide qui s’adresse aux sportifs, est un catamaran en PVC.

L’entrepreneur, titulaire d’un master en génie mécanique et productive, a aussi une expérience dans le moteur électrique car il a été responsable du bureau d’études SEV Electric Vehicle chez le constructeur de moto trial Scorpa. C’est un groupe belge qui rachète la partie filiale électrique, que Florent Vitiello dirige jusqu’en 2014, et qui fabriquait des motos mais aussi des vélos électriques.

Moteur électrique

Pour la création de son pédalo-catamaran, Florent Vitellio a souhaité intégrer la « green » technologie et y associer un aspect design. Le premier Ceclo a répondu à ces critères. Fabriqué avec des matériaux nobles, toute la finition des bateaux est faite en liège qui a des propriétés athermiques, plus léger et « vraiment écologique. On utilise l’écorce des arbres, on ne les coupe pas, ils sont issus d’une filière de bouchons de champagne ». Pour chacun des matériaux, l’entreprise va chercher « quelque chose de performant, écologiquement responsable et facile d’entretien ».

En 2019, Yamaha « rejoint l’aventure ». C’est un petit moteur électrique Yamaha avec une carte électronique « maison », avec tous les capteurs d’intelligence électrique qui permet de donner la puissance de déplacement du catamaran. La vitesse de pédalage va donner la vitesse de propulsion du bateau qui est facile à manier, il ne nécessite aucune connaissance particulière en navigation. Les pédalos sont équipés d’une batterie en lithium suivant les modèles allant jusqu’à 1 280 watts, il peut atteindre une vitesse de 3 nœuds soit 6 km/h.

Ces pédalos catamarans sont en vente aux particuliers mais on pourra aussi les louer auprès de la jeune start-up Marin d’eau douce qui propose déjà la location de bateaux 100 % électrique sans permis. De même, Louis Mickaël Grall, directeur de Mâcon Sud Bourgogne tourisme et congrès, va acquérir des Ceclo avec « l’idée de pouvoir proposer aux touristes de naviguer sur la Saône et de pouvoir déguster un vin sur l’eau ».

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES

Le fluvial stable en Bavière

Le bilan des voies fluviales en Bavière, région industrielle allemande traversée par le Danube et le Main, apparaît stable au premier semestre 2020. Avant la