Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Alors qu’un seul bateau fluvial à hydrogène navigue actuellement en France, les projets se multiplient, soutenus par l’Ademe et VNF, via Batelia. Certains pourraient émerger dès 2021 pour le transport fluvial de marchandises.

Après les solutions de motorisations électriques pour bateaux fluviaux en 2018, c’est au tour de l’hydrogène de faire l’objet d’un nouveau cahier technique, publié par Batelia en février 2020. Le Bureau d’assistance technique et logistique pour les industriels et artisans (Batelia), qui constitue la participation des équipes de VNF à la plateforme européenne pour l’innovation fluviale EIBIP, fait le point, dans ce document de 20 pages (voir l'article) sur l’état de l’art de la Propulsion hydrogène pour bateaux fluviaux en abordant les différentes facettes de la question : disponibilité de la ressource, stockage, transport et soutage, bilan économique, réglementation, etc.

En couverture, une photo du Jules-Verne II. Il s’agit en effet du seul bateau naviguant actuellement en France utilisant une pile à combustible à hydrogène. Depuis juillet 2019, ce passeur du réseau de transport public nantais, d’une capacité de 25 passagers, navigue 14 heures par jour sur l’Erdre. Sa conception et son homologation en avaient fait un pionnier (voir notre article).

D’autres unités pourraient désormais l’imiter en utilisant la pile à hydrogène, cette technologie étant désormais mûre, comme l’explique Philippe Boucly, président de l’association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (Afhypac) : « Les piles à combustible atteignent un niveau de maturité suffisant pour répondre à la plupart des profils d’usage des bateaux de fret comme de passagers. La massification industrielle engagée et tirée par l’essor d’autres mobilités (routière, ferroviaire, maritime et aéronautique) permet d’envisager une réduction rapide et importante des coûts d’investissement. Différentes voies de stockage embarqué sont également à l’étude pour parer les difficultés d’architecture : solutions gazeuses comprimées mais aussi liquides (cryogénique, liquides organiques, polysilane, etc.) ».

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


Cet abonnement est réservé à nos abonnés !

Découvrez l’intégralité de nos contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 31 décembre 2020

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags:
Send this to a friend