Nous chargeons votre contenu !

Type de recherche

Entretien avec Alain Biechel, président du Syndicat national des constructeurs et réparateurs de bateaux (SNCRB), depuis novembre 2019. Tour d’horizon des enjeux d’aujourd’hui et de demain pour les chantiers français.

C’est en date du 5 novembre 2019 qu’Alain Biechel a été porté à la présidence du SNCRB, syndicat qui représente les chantiers de construction et de réparation fluviale en France. Il succède ainsi à Chantal Catoir. Tout juste en fonction, le nouveau président s’est déjà fixé des objectifs et des orientations à donner à ce syndicat.

Avant de s’exprimer sur ses nouvelles fonctions, il dresse un premier tableau et constat de l’activité économique et industrielle en France. « Dans notre pays, c’est tout grand ou tout petit, rien au milieu. En Allemagne, pendant des décennies, la balance commerciale a été excédentaire parce qu’il y a beaucoup de petites et moyennes entreprises, On compte 850 000 PME en Allemagne pour une population d’un peu plus de 82 millions d’individus. En France, pour une population proche des 67 millions, on ne dépasse pas les 300 000 PME. Toutes les petites entreprises françaises sont rattachées à des grands groupes, ça reste limité. La vraie productivité reste dans la multiplicité des PME. C’est la PME qui fait le tissu économique malgré la toute puissance d’un grand groupe ».

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale


Cet abonnement est réservé à nos abonnés !

Découvrez l’intégralité de nos contenus pour 198€ /an,
offre valable du 1er janvier au 31 décembre 2020

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Tags:
Send this to a friend