2021, l’année de la réouverture du canal de la Sambre à l’Oise

En 2020, les travaux ont notamment concerné le pont-canal de Macquigny (photo VNF).

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

La remise en service du canal de la Sambre à l’Oise est confirmée pour l’été 2021, les travaux ayant bien avancé depuis leurs débuts en 2019 et malgré la crise sanitaire. Une stratégie pour dynamiser le potentiel touristique fluvial et fluvestre de cet axe a été bâtie de manière partenariale entre VNF et des acteurs locaux.

Une réunion du comité stratégique rassemblant les différents partenaires concernés par la remise en navigation du canal de la Sambre à l’Oise, le 6 janvier 2021, a confirmé que cet axe serait de nouveau opérationnel cet été.

Les travaux, engagés par Voies navigables de France (VNF) depuis 2019, « avancent à un bon rythme malgré la crise sanitaire », a précisé l’établissement.

Parmi les travaux réalisés en 2020 : 15 écluses rénovées d’Etreux à Tupigny (génie civil des sas d’écluses et changement de portes), dragage entre l’écluse d’Origny-Sainte-Benoîte et le pont-canal de Macquigny ainsi que sur le bief de Landrecies, reconstruction des deux ponts-canaux en commençant en mai par la démolition des ouvrages existants puis, en novembre, les nouvelles arches de celui de Vadencourt ont été posées et la structure en poutres métalliques de celui de Macquigny a été assemblée. Tous ces chantiers font suite à ceux de 2019.

En 2021, les opérations de dragage vont se poursuivre (38 000 m3 de sédiments à extraire en plus des 17 000 m3 déjà extraits et évacués vers des filières de valorisation) tout comme les travaux sur les deux ponts-canaux. Il est aussi prévu de remplacer les portes de six écluses et de remettre à niveau les équipements électriques, hydrauliques et les automatismes de plusieurs écluses entre Hannapes et Origny-Sainte-Benoîte. Les opérations d’arrachage de la plante hydrocotyle, présente sur le bassin de la Sambre dans le Nord-Pas-de-Calais, vont continuer en 2021.

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

Pour lire la suite, découvrez notre offre exclusive

L’intégralité de nos contenus
print & web
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2020

Ce contenu est réservé
à nos abonnés !

Pour lire la suite,
découvrez notre offre spéciale

Découvrez l’intégralité
de nos contenus
pour 198€ / an*

*Offre valable jusqu’au 31 décembre 2020

Déjà abonné ? Identifiez-vous

[]
1 Step 1
VOTRE LOGINyour full name
no-icon
VOTRE MOT DE PASSEcheck your caps
reCaptcha v3
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Abonnez-vous à CANAL NPI.

Rejoignez les 4000 acteurs professionnels abonnés à Canal NPI et recevez chaque semaine nos derniers articles.

NE MANQUEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À LA NEWSLETTER CANAL NPI

Restez connectés à l'actualité

LES DERNIERS ARTICLES